Le phénomène de la réincarnation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le phénomène de la réincarnation

Message  Pierre le Ven 23 Jan - 1:37

Si vous deviez résumer, en 5 lignes, ce que représente la réincarnation pour vous, quelles seraient-elles ?

Pierre
Admin

Messages : 41
Date d'inscription : 22/01/2009
Age : 31
Localisation : Braine-le-Comte

Voir le profil de l'utilisateur http://bouddhismeenbelgique.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

ines wouters

Message  ines wouters le Dim 1 Mar - 14:43

Je ne partage pas votre point de vue au sujet de la réïncarnation. Elle me semble partir d'un point de vue chrétien auquel on applique ensuite des concepts bouddhistes et se rapproche en fait plus de la conception hindouiste de la réincarnation.

Tout d'abord, le bouddhisme ne considère pas que le cycle des réincarnations aurait en soi un "sens". On est plutot balloté dans ce que l'on nomme le samsara, au gré du karma, à savoir des actions commises, positives et négatives. La pratique du bouddhisme consiste précisément à comprendre cela. C'est alors qu'on peut choisir de donner un sens à notre vie afin de ne plus y être balloté mais d'y "nager". C'est en effet l'ignorance qui est la cause des cycles de réincarnation et de la souffrance qui y est associée. C'est cette ignorance qui est appelée samsara. L'objectif est de sortir de cette ignorance et de sa souffrance pour attendre le nirvana, qui est précisément l'absence d'ignorance et la réalisation totale, à savoir expérimentale et non purement intellectuelle, de la nature des choses.

D'autre part, le bouddhisme ne fait pas une réelle disctinction entre le corps et l'âme, le corps se désagrégeant à la mort et l'âme subsistant et transmigrant. Cette vision n'est pas bouddhsite.

En réalité, de la même manière que la matière ne disparaît pas, comme nous le savons, mais elle se recycle, les composants psychiques suivent la même règle. Dans les deux cas on peut dire que : rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme. En gros, c'est cela la réincarnation.

Finalement et c'est cela je crois le plus important, le bouddhisme est fondamentalement un questionnement sur la réalité et le moi. Les notions de "mort" et de "vie" se basent sur des présuppositions, qui sont celles que les choses, et le « moi » existent en tant que tels et puis tout d'un coup disparaissent (et le bouddhisme nous apporterait alors la bonne nouvelle à savoir qu'elles reviendraient, en mieux si possibles...). C'est je crois passer totalement à côté de la démarche bouddhiste qui consiste au contraire à questionner fondamentalement notre rapport à la "réalité" et au « moi ». Le bouddhisme aboutit à la conclusion que tout ce qui existe, y compris le « moi » est interdépendant et dès lors n'existe pas en lui meme. L'image souvent utilisée est celle de l'arc en ciel : on peut le voir mais on ne peut pas le toucher. l'arc en ciel n'a pas de substance, et pourtant il nous apparaît lorsque les conditions sont réunies : le soleil, la pluie et le bon positionnement de l'observateur et qu'il ne soit pas aveugle).
En fait ce que nous expérimentons est tout d'abord fonction de nos sens, de notre esprit, de la manière dont nous les percevons les décrivons. Par ailleurs, le changement est permanent, même si nous ne le percevons pas : il suffit de voir des photos de nous petits et ajourd'hui .... La "mort" est en fait un ingrédient essentiel de l'existence car il permet ce changement, ce passage d'un état à l'autre. C'est donc ce processus de changement qui nous permet d'exister de notre naissance à notre mort, ainsi que pour toute chose ...

Parler de notre mort en tant qu'être humain suppose que l'on établise d'abord notre existence en tant qu'entité autonome et distincte. En fait à chaque instant de notre vie qq chose meurt pour faire place à autre chose. Le bouddhisme est un questionnement sur la notion d'identité, du"moi", de l'"ego". le problème provient du fait que nous donnons une identité fixe à ce qui est en changement permanent et échappe en réalité à cette fixité que nous tentons de lui imposer. Reconnaitre que le "moi" est en réalité une fiction, une vision de l'esprit, ou plus exactement que ce moi est interdépendant, soumis à la loi du changement (nous l'expérimentons de toute façon tous les jours) permet d'aborder la mort de façon très différente. Elle apparaît comme naturelle et de la même façon que nous n'étions pas venu de nulle part, que nous avons vécu en changement permanent, nous vivons un nouveau changement, la mort, qui sera la cause d'autres chose. La souffrance qui s'associe à la mort est moins grande car non seulement cette vision permet d'avoir moins d'attachement à la notion du "moi" qui est fort relativisée, mais en outre elle nous relie au monde qui nous entoure.

ines wouters

Messages : 1
Date d'inscription : 26/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Merci!

Message  Sylvie le Mer 3 Fév - 17:29

Bonjour,
un êtit message sans grande importance, somme toute, mais je désirais tout de même le poster... Je voulais vous remercier pour votre avis très éclairant sur un sujet difficile à appréhender.
Il est parfois difficile de s'y retrouver, entre ce que nous dit la science, les idées véhiculées par les différentes religions... Il y a de quoi s'y perdre!
Lorsqu'on lit votre message, on a à la fois l'impression de lire une évidence et en même temps d'avoir une révélation.
En tant qu'être humain, on est bien souvent trop homocentrés, et l'idée qu'on change continuellement, a fortiori avec la mort, semble tout bonnement inconcevable. Et pourtant, accepter cela, c'est vraiment se simplifier la vie. Le changement fait peur, mais une fois qu'on a pleinement accepté l'idée qu'il est partout et tout le temps, plus rien ne semble réellement insurmontable.

Merci pour ce message

Sylvie

Sylvie
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le phénomène de la réincarnation

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum