Le centre bouddhiste de Schoten amené à se restructurer (23/01/09)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le centre bouddhiste de Schoten amené à se restructurer (23/01/09)

Message  Pierre le Ven 23 Jan - 20:40

Information tirée de la newsletter de l'Union Bouddhique Belge (23/01/09)

Les dernières semaines et les derniers mois, il y a eu des discussions et réactions reliées aux projets de restructuration de notre mandala.
Pendant des années, de nombreux efforts ont été accompli pour répondre aux besoins qui se manifestaient et aux opportunités qui se présentaient. Depuis quelques trimestres, un malheureux concours de circonstances (les coûts plus élevés, des dépenses imprévues, la crise générale dans le monde, l’incertitude par rapport à la déductibilité des dons, …) a entraîné une situation préoccupante dans les centres, ce qui a exigé une approche plus ferme, afin de parvenir à la meilleure solution, pour le bien d’un maximum de personnes et en tenant compte d’une vision à long terme. La dernière demande de soutien et l’introduction du nouveau Kunchab étaient claires à ce propos: il a été question de factures impayées à la fin de l'année et de la nécessité « de tailler dans le buisson » .

Il s’avère que les engagements financiers et organisationnels pris par le mandala jusqu'ici sont devenus trop lourds. Nous avons voulu limiter autant que possible les appels répétés à un soutien car, durant ces trois décennies, il n’a jamais été dans nos habitudes de demander. Que, par le passé, les grands projets auraient dû ou non être réalisés, que la banque aurait dû ou non accorder les prêts, là n’est plus la question à débattre. Les conseils et comités chargés de la gestion dans son ensemble en sont arrivés à la conclusion qu’une réduction et une rationalisation sont devenues inévitables. Dans un premier temps, la vente des terrains et bâtiments à Schoten est envisagée et préparée. Les dettes, devenues trop lourdes, seront allégées par cette vente. Cela signifie concrètement qu’à l’avenir, le fonctionnement des activités à Schoten se déroulera dans d’autres conditions. Toutes les pistes sont à l’étude et toutes les suggestions constructives sont les bienvenues. Afin de dénoncer clairement certaines rumeurs, nous voulons insister sur le fait que les activités telles que les méditations, les enseignements et les poudjas continueront à avoir lieu sous la guidance de nos Lamas, même si l'institut ne reste pas propriétaire.
Les activités, l'énergie, le personnel, ... tout sera plus axé sur un fonctionnement plus sain, une exploitation et un développement plus intensifs de l'institut de Huy, pour que celui-ci puisse devenir un véritable centre de retraite où les gens peuvent se rendre, continuellement, pour participer à de courtes et de longues retraites, sous la guidance permanente des Lamas.
Tout comme ce fut d’ailleurs le cas depuis trois décennies, les responsables des divers instituts mettront tout en œuvre pour servir au mieux tout le monde, indépendamment de la communauté, de la langue, de l’âge ou de la classe sociale. Dans le courant de l’année, l’on évaluera si cette première mesure aura été suffisante.

Nous sommes vraiment encouragés de constater que, même en ces temps sombres, en quelques semaines, quarante-deux personnes ont choisi de devenir protecteur pour un millier d'euros et de soutenir, ensemble avec d'autres donateurs, financièrement le mandala pour un total de cinquante-trois mille sept cent dix-huit euros. Ceci nous permet de faire les paiements les plus urgents. Nous sommes très reconnaissants envers ces «protecteurs», et également envers toutes les personnes qui, dans le passé, ont offert un appui, que ce soit sous forme de bénévolat ou de soutien financier.

Encore plus dans ces périodes difficiles, il est évident pour chacun de constater quelle richesse cela signifie que de pouvoir profiter des activités du dharma. En ce sens, nous ne pouvons que souligner plus encore l'avantage exceptionnel d’avoir les trois Lamas et les deux moines parmi nous, qui continuent sans relâche à donner des enseignements et à offrir une guidance.
Nous invitons donc tout un chacun à profiter au maximum de ce qui est ainsi offert.
Le programme se poursuit comme annoncé dans le Kunchab, tant à Schoten qu’à Bruxelles. Pour la fin du mois de juin, dès que nous serons en possession d’informations plus substantielles quant aux pourparlers en cours, l’information vous sera communiquée par la lettre électronique. Tout se déroule dans la plus grande sérénité et sous la guidance de nos Lamas.

Si vous lisez des articles sur l'histoire du bouddhisme en Occident, vous remarquerez comment, au cours de l'évolution des temps, tout a changé tout le temps : durant les premières années de son histoire, le bouddhisme a fait partie d'une contre-culture. Ensuite, à la fin du siècle dernier, il a connu une véritable évolution explosive. Ces jours-ci, l’on distingue partout un mouvement vers l’intérieur. Beaucoup d'enseignants bouddhistes disent que le moment est venu de se pencher de manière sérieuse sur la profondeur de la pratique personnelle, l'authenticité de l'enseignement et l'avenir de nos enfants. Nous expérimentons nous aussi, au sein de notre mandala, cette intériorisation et cette concentration sur l’essentiel

Pierre
Admin

Messages : 41
Date d'inscription : 22/01/2009
Age : 31
Localisation : Braine-le-Comte

Voir le profil de l'utilisateur http://bouddhismeenbelgique.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum